Environnement

Une commune très sensible à la protection de l’environnement

Une productrice de plants potagers biologiques installées sur les terrains communaux

Elle valorise ainsi les terrains agricoles communaux et permet une production locale bénéficiant à tous les Champagnards.


Une gestion des déchets sans cesse améliorée

Le compostage a été mise en place à la cantine. Des actions sont faites régulièrement afin d’améliorer les connaissances des habitants sur cet acte de tri avec Trièves Compostage. Des bacs de compostage sont maintenant fournis gratuitement par Grenoble Alpes Métropole. Les déchets alimentaires représentent plus d’un tier des poubelles et il est important d’améliorer encore la proportion de ces déchets traités directement par chacun dans son propre jardin.
Un broyeur qui tourne sur trois communes est à votre disposition (réservation mairie).
Une journée propre est organisée chaque année afin de ramasser les déchets accumulés sur les bords de routes et chemins.


Soutien à notre belle biodiversité
  • Une ruche pédagogique a été implantée dans le parc Velten et permet de sensibiliser la population au problème de la disparition des insectes. Ces abeilles communales sont soignées par un habitant : Christian Slovenski.
La ruche pédagogique

22 avril

Ce matin pour prévenir un essaimage j'ai rajouté une hausse avec ses cadres, car la colonie manquait de place dans le corps (partie basse de la ruche).
Avant de poser la hausse j'ai effectué un nettoyage à la flamme pour détruire les éventuels parasites.

À ce stade tout va bien .🙂

Notes :  Activité : 🙂   Densité : 🙂   Propreté : 🙂   Agressivité : 🙂

Actions :

Nettoyage de la hausse et du couvercle à la flamme pour détruire les parasites
Pose de la hausse (photo 2) avec des cadres cirés (photo 3)

Image
La Ruche pédagogique Champagnier : nettoyage à la flamme
Image
La ruche pédagogique Champagnier : hausse
Image
La Ruche pédagogique Champagnier : pose de la hausse
 
Prochaines étapes :

Vérifier que les abeilles remplissent les cadres de la hausse.


Prochaine visite

Mi-mai

  • Une mare a été créée sur les terrains communaux exploités par la productrice de plants potagers avec des fonds européens, dans le cadre de la trame verte et bleue. Cette nouvelle zone humide permettra d’améliorer la situation critique de la faune de ces milieux particuliers et de faire une connexion entre le Drac et l’étang de Jarrie.
    En accord avec l’association Gentiana, des arbres têtards, silhouettes longtemps présentes dans nos campagnes, seront plantés autours de la mare afin de la protéger en été.
  • Une haie a été plantée derrière le terrain de foot en limite de parcelle agricole afin d’améliorer le déplacement de la faune (trame verte).
  • Des jardins partagés seront présents dans l’écoquartier afin de produire fruits et légumes locaux.
  • De même, des bacs de légumes sont disponibles depuis plusieurs années dans le cadre des incroyables comestibles au parc Velten et sur la place du Laca. Dans le même esprit, des petits fruitiers permettent le grappillage gourmand lors de vos déplacements dans la commune.
  • La présence de zones de prairies fleuries dans les espaces verts favorise les insectes pollinisateurs.
  • La fête de la nature est chaque année l’occasion de mieux connaître la flore de notre village, ses oiseaux et la réserve du Drac.
Faune et Flore

Patrimoine naturel

Nous bénéficions à Champagnier d’un patrimoine naturel riche.

Faune des vertébrés terrestres

Les données d'observation de la faune des vertébrés terrestres réalisées sur l'ensemble de la commune de Champagnier font apparaître la présence d'au moins 47 espèces d'oiseaux, 3 espèces de mammifères, 1 espèce d'amphibien et 2 espèces de reptiles. Parmi celles-ci figurent 8 espèces classées dans la liste rouge des vertébrés terrestres de l'Isère. Plusieurs espèces attirent particulièrement l'attention pour les actions de conservation mise en place par la LPO Isère sur le plateau : la chevêche d'Athéna (Athena noctua) et la huppe fasciée (Upupa epops), deux oiseaux cavernicoles auxquels pourrait se rajouter le torcol fourmilier (Jynx torquilla). On peut voir sur les coteaux secs la pie grièche écorcheur (Lanius collurio).

Image
Faune Champagnier 38800

 

La flore est régulièrement inventoriée par l’association de botanique Gentiana. La liste complète des espèces est accessible sur son site dans la rubrique « la flore de l’Isère », recherche par commune.
On peut observer plus de 370 espèces déterminées sur la commune dont 5 espèces au moins sont protégées, réglementées et placées en liste rouge régionale.
On peut notamment trouver le limodore à feuilles avortées, orchis à odeur de bouc, orchis mâle, orchis moucheron...) ainsi quelques espèces messicoles (plantes des moissons comme le jouet du vent, le coquelicot, le miroir de Vénus ou la vesce hirsute).

Image
Fleur Miroir de Venus à Champagnier Isère
Réserve naturelle régionale des Isles du Drac

La réserve naturelle régionale du Drac Aval a été inaugurée le vendredi 9 octobre 2009.

D’une superficie de 804 hectares, la réserve naturelle régionale du Drac aval est la plus grande de Rhône-Alpes. Elle s’étend sur la vallée alluviale du Drac, depuis le barrage de Notre-Dame-de-Commiers, en amont, jusqu’au Pont Rouge à Pont de Claix, en aval.
La classification en réserve naturelle régionale a pour objectif principal le maintien de la biodiversité du secteur. En effet, le Drac aval possède encore une mosaïque d’habitats très diversifiée et étendue, abritant de nombreuses espèces faunistiques et floristiques remarquables mais néanmoins menacées.

Image
Réserve naturelle régionale des Isles du Drac pour Champagnier 38800
Vers une meilleure maîtrise de l’énergie et de l’eau
  • La rénovation de l’école a permis de mettre en place une chaudière à bois à la place de ‘ancienne chaufferie et d’améliorer l’isolation.
  • L’éclairage éteint la nuit (de 24h à 5h) permet de considérable économie et est bénéfique pour la faune, notamment pour la chouette chevêche qui nous fait l’honneur de sa présence à Champagnier et les anciens lampadaires nuisibles à la vie nocturne de la faune sont remplacés progressivement.
  • Des récupérateurs d’eau sont installés au cimetière en récupérant l’eau du toit de l’église.